Actualités

Notre Église

Activités

Pour les jeunes

Qui sommes-nous ?

Une église évangélique au milieu du quartier des Palettes, rattachée à plusieurs fédérations et qui se réunit chaque dimanche à 10h00 pour le culte.

En image

Prochain culte

Jeune pousse de plante

Nicolas Munier

« Votre mission, si vous l’acceptez… »
Culte avec Opération Mobilisation Suisse Romande

Dimanche 27 novembre



Prochain événement

Flyer de l’évènement

Fête de l’Avent

Dimanche 4 décembre dès 15h30



Édito

Nos incertitudes… notre confiance1

Couverture du livre Les crises de la foi

Marcher sur les eaux
Matthieu 14.24-32

« Quel étonnant épisode durant lequel non seulement Jésus marche sur les eaux, mais surtout invite Pierre - à sa demande - à le rejoindre !

« L’incertitude ici est évidente. On ne marche pas sur les eaux ! C’est l’expérience commune et aisément reproductible de quiconque n’a pas peur de se mouiller. Pourtant les disciples voient leur maître s’avancer vers la barque en marchant sur l’élément liquide. Peur, admiration, émerveillement, on imagine les réactions de ces disciples qui avaient bien les pieds sur terre. Mais Pierre, l’enthousiaste, demande de venir lui aussi avec le maître. Jésus lui dit alors : « Viens » et, pendant quelques secondes, Pierre va effectivement marcher sur les eaux. Quelques secondes seulement, car très vite, son besoin naturel de certitudes revient. Il regarde à ses pieds, il sent le vent et... coule. Le reproche que Jésus lui fera et qui justement explique son échec, c’est de ne pas avoir eu assez de confiance. Tant que Pierre faisait confiance en Jésus, et en Jésus seul, il marchait sur les eaux, mais dès qu’il a cherché d’autres certitudes, il s’est enfoncé. Le texte ne va pas plus loin et ne s’intéresse manifestement pas à la marche sur l’eau comme discipline spirituelle ou sportive.

« … Mais on comprend pourquoi ce texte a été si interpellant pour des millions de lecteurs. Marcher sur l’eau, c’est s’engager là où il n’y a pas de chemin, là où aucune sécurité ne peut venir nous rassurer. C’est faire littéralement l’impossible par la foi. Combien de personnes ont légitimement appliqué les leçons de ce texte dans des engagements plus spirituellement utiles que de marcher sur les eaux. La marche sur l’eau reste le symbole même de l’incertitude absolue, mais qui, par la confiance en Jésus, rend possible l’impossible. Marcher sur l’eau, c’est avancer sans savoir exactement où nous allons, ni comment nous allons y aller, mais dans la confiance au Seigneur qui nous y invite. … »

Dans les incertitudes qui nous environnent, soyons prêts à faire VRAIMENT confiance à Dieu !

1 Tiré d’un livre à découvrir ou à relire
Linda Oyer et Louis Schweitzer
Les crises de la foi - Étapes sur le chemin de la vie spirituelle
Dossier VIVRE n°32, © Éditions Je Sème, Genève, 2010

Webmaster : Carine
Contacter la webmaster
N'hésitez pas à nous faire part de vos remarques ! Merci.
Copyright EEE 2022, tous droits réservés.


Ce site est référencé sur